deutschenglishfrançaise
AA+A++

Le « Treidlerweg » ou « Chemin des haleurs »

Découvrez notre « forêt vierge du Palatinat » qui, à l’échelle internationale, est l’un des rares paysages ripariens protégés et écologiquement encore intacts. Commencez votre balade à la Schützenhaus de Hördt (club de tir) et suivez le balisage blanc à travers un paysage magnifique et un environnement naturel de toute beauté. Ce circuit de randonnée longe le Michelsbach et ses champs d’iris jaunes, de formations herbacées et de roseaux.
De nombreux étangs poissonneux et des mares couvertes de nénuphars et autres nymphéacées offrent des vues adorables. Faites un pique-nique aux points de repos prévus le long du parcours, profitez pleinement du calme et respirez profondément l’air pur des bois riverains
Continuez à suivre les traces des haleurs le long du Rhin. Depuis l’époque romaine, le majestueux fleuve est une voie navigable et commerciale de grande importance. Le halage se pratiquait en amont d’ici avant l’invention de la navigation fluviale à vapeur. Depuis le VIIIème siècle, des haleurs ou des animaux de traits attelés aux bateaux remontants les traînaient depuis les berges en tirant un long filin attaché à un mât sur la proue.
Pour mouvoir une cargaison de 200 tonnes, il fallait la force de traction de 8 chevaux ou bœufs ou de 28 journaliers. À l’époque, le trajet de Leopoldshafen à Strasbourg durait huit jours par vent favorable, et jusqu’à 15 jours dans le cas contraire. Plongez-vous dans l’observation du fleuve avec ses bateaux glissant paisiblement vers leur destination.

L’une des particularités des zones ripariennes du Rhin réside dans la présence de la vigne sauvage, l’une des variétés de plantes palatines les plus rares et les plus précieuses sur le plan du patrimoine culturel. Avec un peu de chance, vos randonnées pédestres dans la ripisylve, à l’ombre des saules, peupliers, frênes et ormes vous permettront d’apercevoir près du Gimpelrhein des faisans et des échassiers.
Au printemps, percevez-vous comme un parfum d’ail ? C’est parce que vous vous trouvez en plein milieu d’immenses champs d’ail des ours, une plante caractéristique de la Hördter Aue.
Oubliez le quotidien – la balade continue, longeant des lacs créés de main d’homme dans d’anciennes gravières, des champs de céréales et des vergers jusqu’à rejoindre son point de départ, au Schützenhaus. Formations herbacées et feuillages luxuriants, murmures des roseaux, coassements de grenouilles et tout un monde d’oiseaux gazouillants sont autant de charmes propres à cette ripisylve magique, qui la distinguent de tous les autres bois et en font un patrimoine naturel unique.

 

 

Streckeninfo:

Longueur:

Env. 14 km

Durée:

Env. 3 1/2 heures

Dénivelé:

8 m

Départ/Arrivée: 

Schützenhaus Hördt

 

 

Meilleure saison: Les randonnées sont possibles toute l’année sur le « Chemin des haleurs », à l’exception des périodes de crue. Dans ce cas, le parcours le long du Rhin est barré. Après de fortes chutes de pluie, des passages boueux peuvent rendre le chemin plus difficilement praticable.
En été, lorsqu’il fait chaud et lourd, nous vous recommandons de vous munir de répulsif insectes.


Vers les suggestions de randonnées